Articles les plus récents

  • Les Tontons flingueurs : allégorie légitimiste

    , par VLR

    Cet article signé Étienne de Montety se propose de tirer des leçons politiques du film culte Les Tontons flingueurs. Le tout est éclairé par le de Regno de saint Thomas d’Aquin. Les titres ont été ajoutés par nos soins pour faciliter la lecture en ligne.
    « Le Mexicain est mort, vive le Mexicain ! » Ainsi commence les Tontons flingueurs, le célèbre film du trio Simonin-Audiard-Lautner. Pour beaucoup, (…)

  • Été 2018 : Les combats de Louis XX pour l’unité nationale et la famille

    , par MabBlavet

    En tant qu’aîné de la Maison de Bourbon, les Lois fondamentales du Royaume de France désignent le Duc d’Anjou comme successeur de nos rois. Et il faut reconnaître que Louis XX prend à cœur ce rôle et ses devoirs. En effet, il s’est engagé cet été dans plusieurs manifestations, dont certaines à rebours de la pensée unique. 6 juillet 2018 : Commémoration du rétablissement, près du Pont-Neuf à Paris, de la (…)

  • De l’universalisme de la légitimité

    , par Faoudel

    On rencontre des légitimistes dans tous les peuples et dans toutes les religions. En France, des protestants, des musulmans, des juifs — et même des athées — nous contactent pour affirmer leur attachement à la légitimité dans une époque pourtant hostile. Cet engagement, qui dépasse largement le cadre dynastique, revêt donc un caractère plus universel, et amène à une question essentielle : qu’est ce que (…)

  • Discours de Louis XX au Congrès Mondial de la Famille, le 14 septembre 2018

    , par VLR

    Très investi dans la défense de la famille traditionnelle, le Duc d’Anjou est naturellement invité parmi d’autres personnalités au 12e Congrès Mondial de la Famille qui se tient du 14 au 16 septembre 2018 en Moldavie. Revendiquant son rôle de « successeur des rois de France » il rappelle aux Français que la Monarchie traditionnelle s’est fondée sur la famille : « Voilà pourquoi la France ne fut pas (…)

  • Les Cahiers de l’Université d’été de l’UCLF

    , par VLR

    L’Union des Cercles Légitimistes de France propose déjà plusieurs outils de formation comme son Programme des études politiques ou le Manifeste légitimiste. Les Cahiers de l’Université Saint-Louis constituent, eux-aussi, une synthèse de la pensée royaliste facilement utilisable dans le cadre d’un travail en cellule d’étude. Chaque année, de nouveaux textes illustrant la pensée légitimiste sont ainsi (…)

  • Introduction à la légitimité

    , par VLR

    Il existe déjà plusieurs supports pour commencer avec la pensée légitimiste, et Viveleroy publie depuis de nombreuses années les Cahiers de l’Université Saint-Louis. La demande d’un ouvrage de base se faisant de plus en plus pressante, nous éditons aujourd’hui en ligne Introduction à la légitimité. Il s’agit d’un recueil d’articles éprouvés qui permettent de dresser un panorama des connaissances actuelles (…)

  • La prise de la Bastille le 14 Juillet 1789, par Frantz FUNCK-BRENTANO

    , par MabBlavet

    Les malheurs viennent souvent d’une autorité faible qui n’ose pas s’imposer pour établir la justice. Or les crimes impunis enhardissent les voyous qui terrorisent la population et finissent par régner en maîtres ; ainsi Louis XVI laissa-t-il s’installer l’anarchie dans son Royaume. Brentano revient ici sur ces circonstances qui ont conduit au 14 juillet. « On a dit que la Bastille avait été prise par (…)

  • Louis XX à Paris, le 6 juillet 2018

    , par VLR

    Allocutions de Monseigneur le Duc d’Anjou à l’occasion du bicentenaire du rétablissement de la Statue d’Henri IV sur le Pont-Neuf
    Le discours du Pont-Neuf
    Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Élus Mesdames et Messieurs les Officiers, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,
    Cette cérémonie du bicentenaire du rétablissement de la statue du Roi Henri IV sur le Pont (…)

  • Économie libérale : main invisible, main injuste

    , par DesMillets

    Fondé sur l’égoïsme, le libéralisme économique ne se préoccupe pas de justice. Plus encore, dans la pratique il viole ses propres principes (principes de liberté du travail, de liberté de gestion, de libre concurrence, d’acceptation des risques). Pareillement il n’assure pas les droits qu’il prétend garantir comme les droits à l’emploi ou celui du choix de l’emploi. En réalité tout le système est organisé (…)

  • LYON, ville martyre de la 1re République, par Louis-Marie PRUDHOMME (1797)

    , par Mauny

    Le texte suivant montre que le journaliste Louis-Marie Prudhomme (1752-1830) n’est pas vraiment royaliste, mais il donne une idée des massacres commis à Lyon par la Convention pendant la Terreur en 1794. Pour asseoir sa domination, le premier soin du pouvoir révolutionnaire est d’établir ou de consolider des sociétés de pensée (ou Clubs) constitués de ratés, d’aigris et de marginaux. Ce sont ces mêmes (…)